Chronique | Everything , everything de Nicola Yoon

Je pense que tout le monde a déjà entendu parler de ce roman car il a été adapté en film récemment. Je me suis dit qu’il fallait que je le lise avant d’aller le voir au cinéma.

C’est l’histoire de Madeline, 18 ans, qui est touchée par la maladie rare de l’enfant-bulle. C’est-à-dire qu’elle a un système immunitaire inexistant et ne peut donc pas sortir de chez elle. Elle s’est habituée à sa situation jusqu’au jour où elle va faire la rencontre de son nouveau voisin, Olly. Et plus si affinités… C’est le début d’une nouvelle vie pour l’adolescente, qui va vouloir plus qu’être enfermée chez elle.

J’ai trouvé que ce roman était une belle leçon de vie. Madeline souhaite profiter de la vie en faisant des choses simples.

J’ai trouvé l’héroïne un peu enfantin au tout début et peut-être est-ce à cause du fait qu’elle n’a pas vu grand chose en dix-huit ans. Ceci dit, cette impression s’estompe au fur et à mesure. L’ensemble des personnages est attachant, et le duo Olly & Madeline encore plus.

L’écriture de Nicola Yoon est agréable à lire, simple mais efficace.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, légère et fraîche. Le récit est agrémentée de dessins mais aussi de discussions virtuelles qui donnent une dimension plus vivante à l’histoire. Les pages se tournent ainsi plus facilement.

_

Everything, everything, Nicola Yoon, Éd. Bayard, 2016, 368 p.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz